Comme tous les matériaux de construction, le béton vieillit et se dégrade sous l’effet de l’humidité, de la pollution, des chocs, des cycles gel-dégel…
Réparer un poteau, un linteau, un nez de marche, … c’est reconstituer le béton initial avec toute sa solidité et son aspect.
Pour les zones écaillées, les éclats, les nids de poule, un mortier, prêt à gâcher à l’eau, permet une réparation simple, rapide. Il peut être peint après 24 heures.